Analyse et modélisation des dynamiques socio-épistémiques des communautés scientifiques

Elisa Omodei, Institut des Systèmes Complexes ; LaTTiCe-CNRS
Jeudi 06 février 2014 à 14h30, salle 26-00/101
Abstract

Comment les structures sociales et épistémiques d’une communauté scientifique contraignent-elles les dynamiques de recherche à venir ?

Nous avons analysé deux grands corpus de publications scientifiques décrivant plus de 20 ans de recherche dans deux domaines très différents : la physique et la linguistique computationnelle. Nous avons pu extraire un réseau social de collaborations entre auteurs et un réseau épistémique de co-occurrences entre les concepts abordés dans les articles (donnés par les codes PACS pour ce qui concerne la physique, et par des mots-clés extraits à travers des méthodes automatiques pour la linguistique computationnelle).

Nous mettons notamment en évidence que le réseau épistémique a une structure modulaire et une distribution des degrés hétérogène. La structure en communautés peut sans doute être expliquée par des processus de sélection locaux. Un examen empirique montre que les dynamiques épistémiques locales dépendent aussi bien des structures sociales et épistémiques passées. De plus, nous montrons que l’évolution du réseau social dépend également de facteur épistémiques, ce qui semble indiquer que les deux réseaux évoluent l’un avec l’autre.

This entry was posted in Events