Modèles de génération des graphes de collaboration multi-niveaux

Ghislain Romaric Meleu, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé 1
Vendredi 2 octobre 2015 à 11h, salle 24-25/405
Abstract
Les entêtes des articles scientifiques permettent de construire trois réseaux de collaborations : les réseaux des auteurs, des laboratoires et des institutions. Les réseaux sont corrélés du fait des relations d'affiliations qui existent entre les acteurs des trois réseaux. Nous appelons réseaux hiérarchiques (ou multi-niveaux) de tels réseaux; les réseaux de niveaux supérieurs étant déduits du réseau de co-publication des auteurs. Nous étudions une généralisation de ces réseaux hiérarchiques où un acteur est affilié à une organisation qui peut elle aussi être affiliée à une organisation de niveau supérieur et ainsi de suite. Les relations entre entités à un même niveau sont déduites de celles existantes entre entités de niveau inférieur. Être capable de générer artificiellement de tels réseaux suppose que l'on comprenne à la fois comment les acteurs (au niveau le plus bas) interagissent, mais aussi la dynamique des affiliations aux organisations. Nous proposons une première analyse de tels réseaux. Nous commençons par construire un modèle de génération de graphes de collaboration (de niveau 0) basé sur l'arrivée de petites cliques. Nous observons expérimentalement que ces réseaux ainsi que les réseaux de niveaux supérieurs déduits à partir d'un modèle d'affiliation par attachement préférentiel sont des réseaux « small-world » et « scale-free ». Les démonstrations sont faites pour le niveau 0.
This entry was posted in Events